Comment assurer son véhicule à l’étranger ?

En cas de déplacement à l’étranger avec son véhicule, ce dernier doit bien entendu être assuré. Quelque soit l’utilisation du véhicule (occasionnelle ou quotidienne) dans un pays étranger, une assurance de ce dernier est requise. Il faut d’ailleurs être muni de la carte verte qui va attester que le véhicule est couvert en cas d’accident dans les 27 pays membres de l’Union Européenne, Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse et Grande-Bretagne. Renseignez-vous pour les autres pays. Cependant, est-ce que l’on peut garder l’assurance du véhicule en France? Ou bien faut-il souscrire à des clauses spécifiques pour le pays dans lequel on va?

Dans quels cas doit-on assurer le véhicule à l’étranger?

Pour savoir dans quel cas le propriétaire d’un véhicule doit l’assurer à l’étranger il faut éclairer les points suivants selon le voyage :

  • Voyage occasionnel dans le cadre de vacances;
  • Une expatriation;
  • Des études à l’étranger;
  • Un départ pour raison personnelle ou familiale.

Dans quels cas a-t-on besoin d’une couverture particulière?

Pour les pays de l’Union Européenne, si le séjour dure moins de 6 mois en cas de vacances, l’assuré est considéré comme résident français, l’assurance de base est donc suffisante.

Dans tous les autres cas, l’assuré sera considéré comme expatrié et devra donc souscrire un contrat auprès d’une assurance locale et faire une demande d’immatriculation du pays d’accueil.

Dans tous les cas, veillez à bien vous renseigner auprès de votre assureur avant le départ en lui mentionnant votre destination et le caractère du voyage, car les situations varient d’un pays à l’autre.